⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jean-Paul Lecoq

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 9h30
Ratification d'un traité international et approbation d'accords internationaux — Accords entre la france et l'ouzbékistan le kazakhstan et la côte d'ivoire relatifs aux services aériens

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Paul Lecoq :

Ce rappel au règlement porte sur le déroulement de la séance.

Selon la feuille verte publiée la semaine dernière, il était prévu, à l'ordre du jour de ce matin, l'examen d'un projet de loi autorisant l'approbation d'un protocole entre la France et Djibouti relatif aux compétences de la prévôté sur le territoire djiboutien. Or cette discussion a été supprimée de l'ordre du jour. Notre groupe pensait que cette suppression était due à la nécessité de dégager de la place pour débattre du projet de loi pour une école de la confiance, mais la réalité semble tout autre.

Nous apprenons en effet qu'une opération judiciaire a eu lieu cette semaine à l'encontre de M. Mohamed Kadamy, président du Front pour la restauration de l'unité et la démocratie à Djibouti. La France s'apprêterait-elle à livrer un réfugié politique ? L'asile politique n'existerait-il plus ? Les combines et autres basses besognes deviendraient-elles la règle, l'ADN de notre diplomatie ? Par ce rappel au règlement, notre groupe dénonce le fait que notre assemblée en soit devenue la complice.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion