⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Christophe Bouillon

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 22h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 5 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Bouillon :

Il met l'accent sur le caractère essentiel de la formation initiale des enseignants, car d'importantes disparités existent entre les différentes académies et lieux de formation. De nombreux témoignages font état des difficultés de certains enseignants qui doivent accueillir un élève en situation de handicap pour appréhender au mieux la nature et le degré du handicap.

Ainsi, les enseignants doivent eux-mêmes être accompagnés dans cette démarche. C'est la raison pour laquelle nous souhaitons développer une véritable formation, à destination de l'ensemble des enseignants, plutôt qu'une simple information.

Cela doit se faire non seulement au moment de la formation initiale des enseignants, mais dans le cadre de la formation continue. À l'heure actuelle, ceux-ci sont renvoyés à une plateforme numérique. Cela n'est malheureusement pas suffisant, comme l'affirment les associations qui militent pour l'inclusion des personnes en situation de handicap et le Conseil national consultatif des personnes handicapées.

Il ne faut pas concentrer les efforts sur le seul enseignant référent qui est certes le pilier du dispositif mais impliquer l'ensemble de la communauté éducative dans la démarche de l'école inclusive.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion