⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Gilles Lurton

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 22h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 5 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGilles Lurton :

Je voterai cet amendement. Mme Wonner a remis un très bon rapport sur le financement de la psychiatrie. Le Gouvernement ferait bien de s'y intéresser de près. Il devrait notamment se pencher sur les résultats qu'obtiennent les établissements et services d'aide par le travail – ESAT – avec les malades psychiatriques, réussissant notamment à redresser des situations très difficiles. La loi relative à la liberté de choisir son avenir professionnel risque de priver nombre d'ESAT de la possibilité de se voir confier des tâches par les entreprises, empêchant par conséquent les malades psychiatriques d'accomplir leur travail dans ces établissements.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion