⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Michèle Victory

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 22h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 5 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichèle Victory :

Les intentions sont louables, mais elles ne sont pas à la mesure des difficultés sur le terrain qui sont bien plus grandes. Le PPS est bienvenu, mais les personnels sont-ils capables de prendre en charge les difficultés ? Le passage de structures spécialisées vers l'école est vraiment compliqué.

Plutôt que de multiplier les structures, il serait souhaitable d'évaluer les difficultés et les compétences de chacun. Il est à craindre que le manque de formation et le regroupement sous l'enseigne d'« école inclusive » de réalités très diverses nous fassent perdre de vue le besoin de connaissance des handicaps sous toutes leurs formes – nous en sommes très loin.

Le gouffre entre nos ambitions et la réalité de la vie d'un enfant handicapé est encore immense. Il faut aller plus loin qu'un simple projet. Il faut former à prendre en charge les difficultés.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion