⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Aurélien Pradié

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 22h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 5 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAurélien Pradié :

Je fais un véritable effort intellectuel pour vous suivre, monsieur le ministre ! Madame la rapporteure, rappelons que nous n'avons pas pu examiner la proposition de loi que j'ai déposée il y a quelques mois, puisqu'elle a été balayée avant que nous l'examinions.

Je n'arrive pas à comprendre le lien, monsieur le ministre, entre les PIAL et l'amendement que je vous propose.

Je lis cet amendement : « L'aide mutualisée doit garantir l'intérêt de chacun des élèves concernés au regard de sa situation personnelle. » C'est strictement ce que vous venez de dire. « Le retour à une aide individuelle est possible à chaque instant de la scolarité. » C'est exactement ce que vous venez de dire. Je ne vous demandais pas de faire à nouveau l'article au sujet des PIAL, auxquels vous croyez beaucoup ; je demande simplement que, pour rassurer collectivement les familles, et pour réaffirmer un principe auquel vous semblez croire, nous puissions inscrire dans le code cette phrase, avec laquelle vous êtes manifestement en parfait accord. J'aimerais donc comprendre pourquoi votre avis est défavorable, parce que je n'ai pas vu le lien entre votre explication, l'amendement et l'avis défavorable.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion