⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Géraldine Bannier

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 22h00
Pour une école de la confiance — Article 6

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGéraldine Bannier :

Nous soutenons cet article 6, qui donne un cadre législatif à des expériences locales ayant fait leurs preuves, comme l'école européenne de Strasbourg ou les autres exemples qui ont été cités. Nous nous inquiétons toutefois de la mixité sociale dans ces établissements : c'est pourquoi nous nous félicitons que l'alinéa 29 encourage à assurer cette mixité sociale dans le recrutement. Nous défendrons néanmoins un amendement pour que, dans le projet d'établissement, c'est-à-dire au plus près du terrain, soit inscrit cet objectif de mixité sociale, afin que la communauté éducative soit bien consciente de cet enjeu. En effet, ces établissements recherchent l'excellence éducative ; ce sont en quelque sorte des Babel éducatives, offrant les meilleures conditions d'études aux élèves. Or tout élève de France doit pouvoir accéder à ce bac européen et à ces conditions particulières. Il est vraiment important que l'on trouve ce type d'établissements dans les zones rurales et dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, pour que chacun puisse y avoir accès. L'inégalité devant l'apprentissage des langues vivantes est en effet l'une des inégalités sociales les plus marquées.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion