Intervention de Brigitte Kuster

Séance en hémicycle du vendredi 15 février 2019 à 15h00
Pour une école de la confiance — Article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Kuster :

J'attendais l'avis de M. le ministre avant de me prononcer. J'avais cru comprendre, monsieur le ministre, que vous étiez plutôt favorable à ce genre d'expériences, et que vous considériez que plus on apprenait une langue étrangère tôt, mieux elle s'inscrivait dans la mémoire. La réponse de Mme la rapporteure a, quant à elle, été assez vague. Pourriez-vous, monsieur le ministre, préciser votre pensée, et nous dire si, comme je le croyais, l'apprentissage de langues étrangères dès le plus jeune âge est l'une de vos priorités ?

1 commentaire :

Le 21/06/2019 à 14:27, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Vous voulez acculturer les enfants dès le berceau ? On est quand même le pays de Jeanne d'Arc et de Napoléon, pas celui de Wolfe ou d'Hudson Lowe...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion