Intervention de Danièle Obono

Séance en hémicycle du vendredi 15 février 2019 à 15h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDanièle Obono :

Dans la continuité de nos propositions visant à favoriser la démocratie au sein des lycées, le présent amendement a pour objet l'instauration par le Gouvernement dans certaines académies, à titre expérimental, d'une coprésidence du conseil de vie lycéenne, du conseil académique de vie lycéenne et du conseil national de vie lycéenne. Ces instances, qui constituent les différents échelons de la démocratie lycéenne, souffrent en effet d'un manque chronique de participation des élèves. Plusieurs raisons l'expliquent, en particulier l'absence de capacité d'agir des lycéens et lycéennes. Comment donner envie aux élèves de participer à la vie démocratique de leur établissement si les prérogatives qui leurs sont offertes ne sont que périphériques et secondaires ? À l'heure du grand débat national, cette proposition devrait être généralisée.

Comme dans la société en général, il faut donner aux lycéens les capacités d'agir, de décider, de trancher. Or, dans le cadre des CVL, il n'est par exemple pas possible pour les élus de convoquer des réunions. C'est ce genre de restrictions que nous voulons remettre en cause.

1 commentaire :

Le 22/06/2019 à 00:29, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Proposez plutôt des référendums lycéens.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion