Intervention de Marie Tamarelle-Verhaeghe

Séance en hémicycle du vendredi 15 février 2019 à 15h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 12

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie Tamarelle-Verhaeghe :

L'article L. 721-2 du code de l'éducation dispose que les enseignants sont formés à la prise en compte de la difficulté scolaire dans le contenu des enseignements et à la démarche d'apprentissage. Il serait paradoxal que la loi prévoie que les enseignants doivent être formés à détecter les difficultés des élèves sans qu'ils soient sensibilisés à l'évaluation. On sait que celle-ci est une source d'anxiété pour les élèves, en particulier au collège, où l'autoévaluation, l'évaluation par les pairs et l'évaluation par compétences sont peu pratiquées. Il faut comprendre que les futurs enseignants doivent être formés à l'évaluation et que certaines formes d'évaluation sont plus favorables aux apprentissages que d'autres.

1 commentaire :

Le 22/06/2019 à 18:43, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

L'évaluation doit être du ressort exclusif de l'enseignant, car c'est en fonction de son enseignement que l'évaluation est construite, et mettre un impératif extérieur à cet enseignement dans l'évaluation n'est techniquement pas possible.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion