⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Michel Lauzzana

Réunion du mercredi 11 octobre 2017 à 16h15
Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Lauzzana :

Le but de cette disposition consiste tout de même à réorienter certains financements afin de favoriser l'efficacité. En matière énergétique, ce n'est pas l'isolation des fenêtres et des portes qui est la plus efficace, mais l'isolation des combles ou l'installation de chaudières plus performantes. Il est donc nécessaire de bien cibler ces aides. Si elles le sont, elles peuvent être maintenues sur la durée. Il ne s'agit pas de changer sans cesse de règle mais d'optimiser notre dépense fiscale.

1 commentaire :

Le 19/12/2017 à 09:01, Daniel Blot a dit :

Avatar par défaut

Je suis trés surpris de constater que la plupart de nos députés ont une approche purement comptable en matiere de transition énergétique. Vouloir mieux isoler des murs, des combles et installer des systemes de chauffage plus performants et plus écologiques ne sert á rien si les ouvertures exterieures (portes et fenetres)sont des passoires énergétiques. N´importe quel thermicien confirmera ces propos! De plus, aucune incitation fiscale n´est prévue pour les batiments á énergie passive, c´est pourtant cette voie lá qui engendrera de réeels réductions de consommation d´énergie ... Il n´est toutefois pas possible d´atteindre des performance PASSIVHAUSS avec des ouvertures ext. répondant simplement á la RT2012.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion