Intervention de Marie-Pierre Rixain

Séance en hémicycle du vendredi 15 février 2019 à 15h00
Pour une école de la confiance — Article 12 bis

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-Pierre Rixain :

Cette proposition découle des travaux de la mission flash sur la précocité et les troubles qui y sont associés, que j'ai menés avec notre collègue Frédérique Meunier. Elle vise notamment à faire en sorte que les futurs instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation organisent des formations de sensibilisation aux enjeux de la scolarisation des élèves à haut potentiel.

Nous l'avons déjà dit, ces formations permettront aux supports proposés par l'éducation nationale d'être plus efficaces, grâce à une meilleure perméabilité du corps enseignant et des équipes pédagogiques. Ceux-ci seront ainsi plus enclins à se rendre notamment sur le site internet _ particulièrement bien construit, d'ailleurs _ et à consulter les supports détaillés par le ministère. Il s'agit donc de mieux former les enseignants sur un sujet qui nous tient particulièrement à coeur.

1 commentaire :

Le 22/06/2019 à 19:15, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Elle vise notamment à faire en sorte que les futurs instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation organisent des formations de sensibilisation aux enjeux de la scolarisation des élèves à haut potentiel."

Ah oui, et ils vont faire quoi, dire quoi ? Déjà que les ESPE sont des lieux gauchisants préconisant l'égalitarisme à outrance, vous croyez sans doute qu'ils vont s'apesantir sur le destin des enfants précoces, vus le plus souvent comme des "ennemis de classe ", remettant en cause l'égalité qui ne favorise que les petits cancres ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion