Intervention de Caroline Abadie

Séance en hémicycle du lundi 18 février 2019 à 16h00
Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Motion de rejet préalable (projet de loi organique)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCaroline Abadie :

Les deux motions de rejet que nous venons d'entendre sont à la fois similaires et différentes. Similaires, parce qu'elles montrent que la gauche et la droite se rejoignent bien souvent dans cet hémicycle – et pas seulement sur ce projet de loi sur la justice – en étant contre à peu près tout et en critiquant même un budget en hausse, ce qui est rare et devrait être salué.

À bien les écouter pourtant, on s'aperçoit que la gauche et la droite s'opposent à ce projet sans être toujours d'accord. J'en veux pour preuve les propos sur les prisons que nous venons d'entendre : d'aucuns diront que nous avons cessé d'emprisonner les délinquants, tandis que d'autres assureront que nous mettons tout le monde derrière les barreaux.

J'aimerais donc bien savoir ce que l'on a retenu de ce projet de loi sur la justice : visiblement, tout et son contraire.

M. Bernalicis nous a parlé d'une justice plus rentable. Est-ce plus rentable de permettre à des majeurs protégés de voter ? Je ne le crois pas.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion