⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jérôme Nury

Réunion du mercredi 23 janvier 2019 à 17h15
Commission des affaires économiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJérôme Nury :

Monsieur le ministre, je souhaite appeler à nouveau votre attention sur le Haras national du Pin. Je vous ai écrit et nous avons déjà parlé de ce lieu extraordinaire qui fait la fierté des Français et des Normands, en particulier des Ornais.

Nous sommes inquiets. L'établissement public administratif (EPA), présidé par le président du conseil départemental, M. Christophe de Balorre, réunit le conseil régional, le conseil départemental de l'Orne et l'État. Dans la corbeille du mariage, lors de la création de l'EPA, les deux collectivités territoriales se sont engagées à investir chaque année un million d'euros – elles respectent cet engagement – et l'État à mettre à disposition des personnels de l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE). Il semblerait que le pacte soit remis en cause par l'État qui a déjà fait passer le nombre de postes mis à disposition de 29 à 21 en trois ans. Et l'on nous annonce qu'il n'y aura plus de mise à disposition du tout en 2021. Vous comprendrez donc que les collectivités s'inquiètent de ce désengagement de l'État et que les personnels s'inquiètent aussi pour leur situation personnelle et pour ce Haras du Pin qu'ils servent avec professionnalisme et avec coeur.

Monsieur le ministre, je sais que vous essayez de trouver une solution pour garantir la pérennisation de ces postes IFCE mis à la disposition de l'EPA du Haras national du Pin et je vous en remercie. Pouvez-vous nous rassurer sur ce dossier essentiel pour l'Orne et pour toute la filière cheval ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion