Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du jeudi 21 février 2019 à 9h30
Référendums d'initiative citoyenne — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

C'est le contrat politique qui fonde la patrie ; et parce qu'il est entièrement politique, il nous faut réfléchir, à chaque génération, à la façon de garantir la souveraineté du peuple. Comme l'a dit Saint-Just dans une parole immortelle, les gens du peuple ont « le droit de parler en maîtres aux gouvernements qui les négligent ».

La France est, et ne peut être autre chose qu'une République. La République fonde la nation ; elle signifie, selon son étymologie – res publica –, la chose commune. Et la chose n'est commune que si chacun s'y met. Nous sommes malades à mort, mes chers collègues, lorsque le taux d'abstention atteint 50 % lors des élections législatives. Cela signifie qu'une nouvelle fois, comme en 492 avant notre ère, le peuple s'est retiré sur l'Aventin. Il ne participe pas à la décision, car il lui paraît qu'en toute circonstance, elle sera injuste.

1 commentaire :

Le 26/02/2019 à 23:53, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"elle signifie, selon son étymologie – res publica –, la chose commune. Et la chose n'est commune que si chacun s'y met."

"Res" a souvent en latin le sens d'"argent", de "fortune", de "bien matériel", autrement dit, la res publica, c'est l'argent public, le bien public : il n'y a pas de république sans une bonne gestion des fonds matériels communs, c'est l'idée de base fondatrice

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion