Intervention de Michel Zumkeller

Séance en hémicycle du jeudi 21 février 2019 à 9h30
Référendums d'initiative citoyenne — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Zumkeller :

Pour moi, la vraie force de la démocratie, c'est de choisir un élu à qui confier un mandat et, au terme de celui-ci, d'en choisir un autre si l'on n'est pas satisfait.

Reste que les temps que nous vivons montrent que nos concitoyens éprouvent le besoin d'intervenir dans la vie politique. Pour autant, le référendum d'initiative citoyenne est-il la seule solution ? Je ne le crois pas. Bien au contraire, il me semble que c'est une solution du passé et que, si nous voulons permettre à nos concitoyens d'intervenir, il faut se tourner vers des moyens modernes, des nouvelles formes de consultation via les technologies d'aujourd'hui. Vaut-il mieux que 800 000 Français demandent un référendum ou consulter pour avis par internet dix ou douze millions de nos compatriotes ? Bien entendu, une telle consultation n'aurait pas force de loi, mais avoir l'avis d'autant de nos concitoyens serait très intéressant pour mener les politiques les plus éclairées possible.

Plein d'idées circulent en la matière, auxquelles nous pouvons travailler. De nombreux collègues s'y emploient, comme notre collègue Guy Bricout. Par exemple, associer les concitoyens dans un comité de circonscription, c'est une façon simple et facile à mettre en place de faire participer.

1 commentaire :

Le 27/02/2019 à 23:22, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Pour moi, la vraie force de la démocratie, c'est de choisir un élu à qui confier un mandat et, au terme de celui-ci, d'en choisir un autre si l'on n'est pas satisfait."

Pour moi, c'est tout le contraire : cette démission forcée de l'intelligence citoyenne au profit d'un seul homme est tout bonnement anti-démocratique, et est le centre de la révolte populaire que nous connaissons.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion