⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Marie-Noëlle Battistel

Réunion du jeudi 24 janvier 2019 à 9h30
Mission d'information relative aux freins à la transition énergétique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-Noëlle Battistel :

Merci beaucoup à chacune et chacun d'entre vous pour les informations que vous nous avez apportées.

Comparativement à l'Allemagne, mais surtout à la Californie ou au Japon, la France reste en retard. Monsieur Boucly, vous émettez de nombreux doutes sur les fonds réellement affectés à l'hydrogène et pointez le manque de visibilité à ce stade. Vous insistiez quant à vous, messieurs Hissel et Olivieri, sur une feuille de route insuffisamment claire. Je m'adresse par conséquent à Mme Vieillefosse, de la DGEC, pour lui demander de nous préciser les éléments de répartition des 100 millions d'euros évoqués, en termes d'affectation, mais surtout d'exercices budgétaires auxquels ils se rapportent. Cette somme étant déjà relativement faible, elle n'aura aucun impact si elle est trop diluée.

Vous avez aussi, monsieur Olivieri, abordé la question de l'écart de prix entre le carboné et le décarboné, qu'une aide pourrait éventuellement venir compenser. Quel est cet écart actuellement ?

La technologie power-to-gas est en outre directement liée à la production d'hydrogène propre. Où en est-on aujourd'hui ? Cela me semble ne pas aller très vite ; mais peut-être ai-je tort. Quelles informations pouvez-vous nous donner à ce sujet ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion