Intervention de Jean Lassalle

Séance en hémicycle du mardi 12 mars 2019 à 21h30
Agence nationale de la cohésion des territoires — Article 3

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean Lassalle :

J'observe que, sitôt que nous débattons de sujets concrets, un sentiment de sérénité s'empare de notre assemblée, ce qui me semble être une très bonne chose.

Malheureusement, la proposition de loi – pourtant pleine de bonnes intentions – ne fonctionnera pas. Cela n'ira guère mieux que ce que nous vivons depuis une quarantaine d'années, peu ou prou, voire depuis le début de la révolution industrielle.

Il aurait fallu revenir sur le massacre administratif auquel se sont livrés le dernier président de la République et l'un de ses premiers ministres, parti depuis à Barcelone. Il fallait commencer par reconstruire notre administration et abroger la loi NOTRe.

Chacun voit bien que les communes ont un rôle à jouer. L'ANCT pourrait leur offrir un renouveau. Chacun voit bien qu'il faut recadrer les départements, qui sont nécessaires. Quant aux régions, sont-elles la bonne réponse ? N'est-ce pas plutôt les provinces ? Je l'ignore.

Quoi qu'il en soit, dès que le sujet est sérieux, l'unanimité règne. Il faut dire que votre président n'y est pas pour rien, madame la ministre.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion