Intervention de Jean-Carles Grelier

Séance en hémicycle du lundi 18 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Carles Grelier :

Il est signé par l'ensemble des membres du groupe Les Républicains.

Madame la rapporteure, j'ai apprécié votre goût du paradoxe lorsque vous avez affirmé que la discussion sur le nombre d'étudiants nécessaires dans chaque région se déroulerait en dehors de la sphère étatique, entre les ARS, d'un côté, et les universités, de l'autre – en l'occurrence, deux représentants des services déconcentrés de l'État.

Pour vous permettre de retomber sur pied et d'aller jusqu'au bout de la logique défendue également par Mme la ministre, cet amendement vise non pas à créer une instance supplémentaire – la vocation des CRSA n'est pas seulement de faire de la concertation – mais de recueillir, au préalable, l'avis des URPS, des fédérations hospitalières et des conseils départementaux – un avis par voie numérique ne prend pas de temps.

Cela permet de s'assurer que les besoins correspondent à la réalité de territoires. Il m'a semblé, madame la ministre, que vous souhaitiez également voir les élus et professionnels associés à cette démarche.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion