Intervention de Agnès Buzyn

Séance en hémicycle du lundi 18 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Article 1er

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé :

… en se fondant sur ce qui remonte de la CRSA, puisque les diagnostics des acteurs risqueraient d'être différents. Ces acteurs sont représentés, je le répète, au sein de la CRSA et du comité régional de l'ONDPS.

La procédure que nous entendons instaurer – la CRSA rend un avis, sur lequel se fonde l'ARS pour établir son diagnostic et négocier ensuite avec l'université – est beaucoup plus simple et opérationnelle que celles que vous proposez par vos amendements. Qui plus est, ces amendements sont satisfaits : les acteurs que vous mentionnez sont déjà consultés, dans le cadre de la CRSA et de l'ONDPS. Je demande donc leur retrait. À défaut, j'émettrai un avis défavorable.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion