Intervention de Agnès Pannier-Runacher

Séance en hémicycle du mercredi 20 mars 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Usine ford de blanquefort

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'état auprès du ministre de l'économie et des finances :

… car, vous l'avez dit, l'entreprise a en effet refusé l'offre de Punch, celle-là même que nous avons défendue depuis douze mois.

Ces 200 millions permettent de sécuriser l'avenir des salariés dans un contexte qui, nous le reconnaissons, n'est pas très agréable mais cela n'en est pas moins probablement protecteur pour eux.

Nous travaillons également à la réindustrialisation du site. C'est pourquoi nous avons installé un comité de réindustrialisation qui commence à se pencher sur l'ensemble des dossiers, avec l'appui de la région, avec l'appui des élus locaux, vous le savez. Une réunion se tiendra demain pour examiner des projets en matière d'hydrogène, d'aéronautique, car l'industrie a aussi vocation à se transformer, à se réinventer.

Je ferai un pas-de-côté en rappelant que, dans notre pays, l'industrie crée plus d'emplois qu'elle n'en détruit, qu'un plus grand nombre de sites se crée qu'il n'en disparaît. C'est ce vers quoi il faut tendre à Blanquefort, où le taux de chômage est plutôt moins élevé que dans le reste de notre pays, ce qui est une très bonne nouvelle. Nous sommes complètement engagés dans ce processus de réindustrialisation.

Je préfère perdre des batailles et gagner la guerre !

1 commentaire :

Le 27/03/2019 à 17:29, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Avec l'aide de qui ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion