Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mercredi 20 mars 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Réforme des retraites

Edouard Philippe, Premier ministre :

Mais vous avez posé une deuxième question : celle de la prise en charge du vieillissement de notre population.

Vous avez raison : la population française vieillit, et vite. C'est probablement la plus profonde transformation démographique qu'ait connue notre pays.

Vous avez cité les chiffres : aujourd'hui, 1,5 million de Français ont plus de 85 ans ; dans trente ans, en 2050, ils seront plus de 5 millions. Qu'est-ce que cela signifie ? Que notre système social, et pas seulement celui de retraite, notre société tout entière doit s'adapter à un défi absolument considérable. Vous le savez, car c'est déjà vrai : nous vivons dans une société où ceux qui partent à la retraite doivent parfois prendre en charge les soins liés à la dépendance de leurs parents. Jamais cela ne fut le cas, jamais ! Traditionnellement, les actifs prenaient en charge les soins ou les demandes de leurs parents retraités mais, aujourd'hui, ce sont des retraités qui, parfois, doivent prendre à leur charge les soins liés à leurs propres parents qui sont parfois en situation de dépendance.

Nous devons totalement réorganiser, réadapter notre société à ce fait nouveau. À cette fin…

1 commentaire :

Le 27/03/2019 à 17:32, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"aujourd'hui, ce sont des retraités qui, parfois, doivent prendre à leur charge les soins liés à leurs propres parents qui sont parfois en situation de dépendance."

et certains doivent aussi prendre en charge leurs enfants sans travail ou ruinés par les jeux d'argent en ligne autorisés par le gouvernement...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion