Intervention de Agnès Buzyn

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Après l'article 7 quinquies

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé :

Vous avez raison, monsieur Touraine, la lutte contre le tabagisme est un enjeu majeur de santé publique. Votre proposition va dans le sens d'une meilleure accessibilité des substituts nicotiniques.

Or nous avons déjà considérablement fait évoluer, ces derniers mois, l'accès à ces substituts : nous avons fait en sorte qu'ils soient remboursés par la sécurité sociale non sur la base d'un forfait mais sur celle d'une prescription ; nous avons en outre élargi les professions habilitées à les prescrire, puisque cinq professions de santé le sont désormais – les médecins, les infirmiers, les sages-femmes, les masseurs-kinésithérapeutes et les chirurgiens-dentistes.

Ces deux évolutions ont abouti à une augmentation considérable des ventes de substituts nicotiniques : 3,4 millions de personnes en ont consommé en 2018, soit 25 % de plus qu'en 2017. Compte tenu de cette dynamique, il ne nous semble pas nécessaire d'ouvrir encore plus leur accessibilité. Je vous demande donc de retirer vos amendements ; à défaut, j'y serais défavorable.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion