Intervention de Jean-Pierre Door

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Après l'article 7 quinquies

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Pierre Door :

Je compléterai les propos précédents. Le problème de la politique vaccinale est majeur, je crois que vous serez d'accord, madame la ministre. Il faut continuer d'appuyer sur l'accélérateur afin d'augmenter le taux de couverture vaccinale en France, qui est très en retard par rapport à d'autres pays.

Le problème est que, au regard du droit européen, presque tous les vaccins – hormis quelques exceptions rares donc visibles – , sont soumis à prescription médicale obligatoire, notamment dans presque tous les pays européens limitrophes du nôtre. Si nous voulons renforcer la politique vaccinale, il faudrait donc que certains vaccins soumis à une prescription médicale obligatoire, dont la liste serait fixée par arrêté, puissent être, non pas déclassés, mais prescrits par les pharmaciens.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion