Intervention de Yannick Favennec Becot

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Après l'article 7 quinquies

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaYannick Favennec Becot :

La structuration des soins de proximité et la constitution d'un collectif de soins autour du patient sont les principaux objectifs du présent projet de loi, madame la ministre. Or les infirmiers constituent l'un des piliers du collectif d'exercice coordonné de proximité. Le rôle des professionnels de santé et l'étendue de leur champ de compétences, qui sont définis par la loi, doivent être souples afin de répondre aux besoins des patients. En effet, certains actes médicaux, conditionnés dans les textes à l'existence d'une prescription préalable d'un médecin, sont en pratique réalisés, en l'absence de prescription, par l'infirmier, qui en informe le médecin. Notre amendement vise tout simplement à assouplir le cadre légal d'exercice des infirmiers. Il s'agit d'une mesure de simplification.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion