Intervention de Isabelle Valentin

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Après l'article 7 quinquies

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaIsabelle Valentin :

Cet amendement, dont Nadia Ramassamy est la première signataire, vise à inscrire dans le code de la santé publique la possibilité de prescription en matière d'allaitement maternel, afin de promouvoir celui-ci en France. En effet, d'après l'enquête nationale périnatale menée en 2016, il diminue de façon inquiétante. Sa promotion nécessite d'ouvrir la prescription, au-delà du seul tire-lait, aux dispositifs complémentaires de soutien à l'allaitement. En effet, le soutien à l'allaitement ne passe pas seulement par le recours au tire-lait.

Dans le cadre d'une perspective d'évolution de la prescription de tels dispositifs par les infirmières puéricultrices, il apparaît nécessaire de légiférer sur la base des dispositifs de soutien à l'allaitement et de renvoyer au pouvoir réglementaire le soin de définir précisément les dispositifs concernés, par le biais d'un arrêté ministériel.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion