Intervention de Agnès Buzyn

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Avant l'article 8

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé :

Cet article est emblématique d'une revitalisation des territoires. Vous proposez de lui donner un titre caricatural.

Je vous suggère d'aller visiter l'hôpital de Pont-Audemer. Vous verrez s'il ne répond pas aux caractéristiques de vitalité d'un territoire ! Il articule en effet une médecine de ville, libérale, totalement intégrée à l'hôpital et des spécialités de qualité, en proximité, qui ne sont pas exercées par des intérimaires et ne connaissent pas de trou dans les plannings de garde, ce qui arrive actuellement, vous le savez, dans certains établissements.

Nous proposons ainsi de réorganiser en profondeur le tissu hospitalier, afin de garantir une qualité en proximité que nous ne pouvions plus assurer à nos concitoyens.

Il est très important de véhiculer une image positive de ces hôpitaux de proximité, qui dispenseront la médecine de demain et ouvriront l'accès à des filières de soins coordonnées, de qualité, avec une gradation des soins qu'on observe dans tous les pays du monde. La France est en effet le seul pays où l'on pense que l'on peut maintenir des plateaux techniques de haute qualification sur tout le territoire : ce n'est pas possible !

La médecine se spécialise. Nous avons besoin de plateaux d'une haute technicité où des spécialistes extrêmement bien formés, très compétents, accomplissent beaucoup d'actes. Avec ce maillage territorial associé à une gradation des soins et une filiarisation des prises en charge, proximité rimera avec qualité.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion