Intervention de Justine Benin

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJustine Benin :

Je me réjouis que nous commencions l'examen de cet article relatif aux hôpitaux de proximité, car nous possédons nous-mêmes, sur notre territoire archipélagique de la Guadeloupe, à une heure dix de bateau et vingt minutes en avion, un établissement qui remplirait tous les critères pour être labellisé et financé comme tel : celui de Marie-Galante, qui était voué à disparaître dans un schéma régional de santé.

Marie-Galante présente de nombreux atouts pour assurer la proximité des soins : un service mobile de prévention et de promotion de la santé, un service de radiologie et de scanographie, un service de soins de suite et de réadaptation, un centre de périnatalité, un centre de vaccination, un service d'hôpital de jour – bref, des services de soins indispensables à nos concitoyens, proches des territoires.

Néanmoins, cet établissement a grandement besoin de financements adaptés à son activité. Je me suis entretenue très récemment avec sa directrice, qui place beaucoup d'espoir, madame la ministre, dans votre mesure. C'est pourquoi je me réjouis que nous votions la création des hôpitaux de proximité. J'espère que les ordonnances que vous prendrez seront adaptées à tous les établissements de proximité, tel celui que je vous ai donné en exemple, et qu'elles permettront de renforcer l'accès aux soins en assurant la qualité, la sécurité et, surtout, la proximité.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion