Intervention de Agnès Buzyn

Séance en hémicycle du vendredi 22 mars 2019 à 15h00
Organisation et transformation du système de santé — Article 10

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé :

Disons, votre souci d'un équilibre. Nous devons évidemment garantir aux établissements une juste représentation qui leur permette de peser sur les décisions et de se sentir en responsabilité.

Il y a tout de même une limite à votre suggestion – c'est la raison pour laquelle je ne souhaite pas l'inscrire dans la loi – : dans le cas d'un gros CHU avec deux hôpitaux de proximité, il serait compliqué que la CMG comporte six membres, deux de chaque établissement. Certaines situations réclament un traitement spécifique.

Votre amendement, même s'il est très intéressant dans son principe, se heurte à cette limite. Je préfère que nous restions libres de travailler avec l'ensemble des parties prenantes. L'idée qui nous guide est bien celle d'un équilibre entre les différents sites, mais il n'est pas possible de le garantir totalement dans la loi à cause de situations comme celle que je viens de décrire.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion