Intervention de Éric Woerth

Réunion du mercredi 27 mars 2019 à 9h30
Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Woerth, rapporteur :

Peut-être n'est-ce pas le bon véhicule législatif, mais, surtout, ce n'est pas bon pour les retraités. Certains bénéficieront d'un mécanisme de lissage et d'autres pas. Un argument technique – « on ne sait pas faire » – serait un tout petit peu plus recevable que les arguments politiques que vous avancez. Je pourrais comprendre, par exemple, que vous nous indiquiez que l'administration n'est pas en mesure de recalculer en cours d'année un seuil qui n'a pas été prévu il y a quelques mois, mais l'argument de la nécessité d'un débat plus large, plus général… J'entends cela depuis toujours ! Nous ouvrons pourtant bel et bien, ce matin, un débat général, autour de mesures s'inscrivant dans une cohérence d'ensemble. Il ne s'agit pas de discuter de dispositions ponctuelles.

Par ailleurs, je voudrais être certain que la majorité n'adoptera pas une motion de rejet au début de l'examen de ce texte en séance. Je voudrais qu'un engagement soit pris. Vous pouvez toujours me répondre que vous ne savez pas ce qu'il en sera, mais, ayant présenté une proposition, nous voulons aller jusqu'au bout du débat en séance publique. Et toutes les questions valent la peine d'être posées, vous n'avez pas à censurer mes questions ; il n'y a pas de honte à les poser, et vous pouvez y répondre.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion