Intervention de Isabelle Florennes

Séance en hémicycle du mercredi 3 avril 2019 à 15h00
Débat sur la démocratie et la citoyenneté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaIsabelle Florennes :

Un immense travail reste à faire pour que chacun s'estime en mesure d'apporter une contribution, de proposer des idées, voire de s'engager pour l'intérêt général. L'action vis-à-vis de la jeunesse est, de ce point de vue, primordiale. C'est vrai à l'école, bien sûr – nous connaissons le travail essentiel qu'y font les enseignants – , mais pas uniquement. Ce doit être une préoccupation de tous : des parents, des élus, et des citoyens. Cette action trouvera à se concrétiser dans le futur service national universel, dont nous en sommes persuadés qu'il sera un outil de nature à resserrer les liens entre les citoyens. Nous souhaitons donc pouvoir avancer rapidement sur ce sujet.

Mais la citoyenneté, si elle doit être éveillée, doit aussi trouver à s'exercer. C'est pourquoi l'esprit critique, la capacité à discerner le vrai du faux, à raisonner, à édifier des cheminements intellectuels, à argumenter, à s'exprimer par le verbe plus que par la violence, sont autant d'éléments que nous devons reconquérir, car il n'y a pas de société démocratique sans un esprit citoyen apaisé.

1 commentaire :

Le 09/04/2019 à 20:41, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"L'action vis-à-vis de la jeunesse est, de ce point de vue, primordiale. C'est vrai à l'école, bien sûr – nous connaissons le travail essentiel qu'y font les enseignants – , mais pas uniquement."

Devoirs obligatoires à la maison pour toutes et tous, pour élever le niveau scolaire des enfants, et non pas le rabaisser à un niveau qui fait honte à la nation française.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion