Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 9 avril 2019 à 15h00
Déclaration du gouvernement relative au grand débat national

Edouard Philippe, Premier ministre :

Sans doute a-t-elle aussi prospéré sur des maladresses, des malentendus et j'en prends toute ma part.

La leçon de ce grand débat, c'est que pour répondre à cette défiance, nous devons construire une démocratie plus délibérative. Cela parce que le temps médiatique, le temps économique et le temps politique s'accélèrent et parce qu'on ne peut plus discuter de l'avenir du pays uniquement une fois tous les cinq ans. Tous les élus locaux le savent : certains projets, certains événements nécessitent de consulter la population. Cette forme de démocratie participative reste à construire au niveau national, en nous inspirant notamment du succès du grand débat national.

Mais n'ayons pas peur dans cette assemblée de rappeler que si une plus forte association de nos concitoyens est nécessaire, rien ne remplacera la démocratie représentative.

1 commentaire :

Le 11/04/2019 à 20:19, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Ras-le-bol de votre démocratie représentative, elle est tout sauf démocratique, même les Grecs n'avaient pas de démocratie représentative, ils avaient compris qu'elle était l'ennemie de la vraie démocratie, la seule qui existait à l'époque, à savoir la parole de tous pour tous.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion