Intervention de Gilles Le Gendre

Séance en hémicycle du mardi 9 avril 2019 à 15h00
Déclaration du gouvernement relative au grand débat national

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGilles Le Gendre :

Mes chers collègues, voilà bien l'alpha et l'oméga de ce grand débat national : restaurer la confiance ! La confiance des Français envers leurs élus, envers les services publics, envers la fiscalité, envers la démocratie représentative, envers la vie citoyenne, envers l'État dans son ensemble. Oui, en cette heure cruciale, il nous faut être confiants dans notre avenir, garants des exigences légitimes de nos compatriotes et responsables des solutions parfois complexes que nous devons apporter à leurs attentes.

2018 n'est pas 1958. Nous devons refonder la République, sans changer de république. Cependant certains dangers sont analogues : épuisement démocratique, démagogie tribunitienne, saturation technocratique, rejet institutionnel, violence des extrêmes, atteintes à l'ordre public, au point que resurgissent des fléaux encore plus anciens : fièvre antiparlementaire, tentation nationaliste, délire raciste et antisémite.

Il nous faut satisfaire la quête de sens qui, parfois, a conduit certains Français à la désespérance et à la violence.

1 commentaire :

Le 11/04/2019 à 22:13, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Le sens, unique, ce sont les référendums.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion