⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Meike Fink

Réunion du jeudi 28 mars 2019 à 11h30
Mission d'information relative aux freins à la transition énergétique

Meike Fink, responsable transition juste de Réseau action climat (RAC) :

S'agissant des jaunes budgétaires, des travaux sont en cours au Comité pour l'économie verte, auxquels nous contribuons. Si vous le souhaitez, je vous enverrai la page que nous avons rédigée.

Je souhaiterais soulever un point qui n'apparaît pas dans les mesures votées dans le cadre de la loi de finances : l'absence des subventions à la pollution. Nous envoyons des signaux contradictoires, avec les niches, les exonérations, les taux réduits pour la TICPE. Cela nous tient à coeur et devrait figurer dans la loi de finances.

J'en viens à la redistribution forfaitaire. Ce qui est surtout critiqué, s'agissant de la taxe carbone, c'est la régressivité. Nous avons bien compris le principe « un outil, un message », mais, finalement, l'objectif est de rendre acceptable un outil. Or, nous considérons qu'une redistribution forfaitaire à tous les ménages ne correspond pas au problème soulevé.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion