⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Marc Boudier

Réunion du jeudi 4 avril 2019 à 9h15
Mission d'information relative aux freins à la transition énergétique

Marc Boudier, président de l'Association française indépendante de l'électricité et du gaz (AFIEG) :

En ce concerne l'hydroélectricité, il ne faut pas se concentrer uniquement sur la partie énergétique du sujet, même si on en connaît les vertus dans ce domaine-là. Il y a cependant des considérations globales à prendre en compte : animation des vallées, tourisme… C'est pourquoi il est important qu'il y ait, dans le cadre du renouvellement des concessions, une capacité à jauger trois critères : le critère économique, à savoir le montant des redevances versées à l'État, ainsi que les retombées pour les collectivités locales ; le critère environnemental ; le critère énergétique.

L'approche économique doit embrasser une vision globale des choses. On sait que la Suisse ou la Suède présentent des exemples intéressants dont on peut s'inspirer. Ce qui est certain, c'est que, pour gagner, à partir du moment il y aura une compétition, il faudra faire la meilleure offre dans ces trois critères. Il ne s'agit pas de se concentrer uniquement sur la rentabilité future, sans aller jusqu'à ces projets caricaturaux qui ne prévoient pas d'investissements.

Ily a un autre point sur lequel je voudrais insister : nous avons besoin, dans ce secteur d'activité, de visibilité sur le long terme. On ne peut pas rester dans une situation où, depuis neuf ans, on n'a aucune idée du calendrier.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion