Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 21 mai 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Réforme de l'organisation territoriale de l'État

Edouard Philippe, Premier ministre :

Ces deux projets de circulaire, soumis à la concertation, doivent permettre d'interroger les parties prenantes : les préfets, qui dirigent localement le fonctionnement de l'administration déconcentrée de l'État ; les organisations syndicales ; les administrations centrales. Il en résultera une signature et une transformation effective des modes d'action de l'État.

Que visons-nous ? Nous voulons faire en sorte que les décisions soient prises – bien davantage qu'elles ne le sont et qu'elles ne l'étaient auparavant – au bon échelon. Or le bon échelon, c'est l'échelon local.

Dès 2020, 95 % des décisions administratives individuelles seront prises localement, sans jamais être évoquées à l'échelon central.

1 commentaire :

Le 24/05/2019 à 19:02, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Et quelle sera la participation du citoyen à ces décisions ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion