Intervention de Bernard Perrut

Séance en hémicycle du mardi 28 mai 2019 à 9h30
Questions orales sans débat — Moyens pour le secteur du grand âge

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBernard Perrut :

Ma question s'adresse à Mme la ministre des solidarités et de la santé.

Le rapport sur le grand âge a le mérite de formuler des propositions nombreuses et de proposer, sur ce sujet très important, des pistes de réflexion. Il s'agit là d'un chantier immense qui prendra du temps, alors qu'à mon sens nous en manquons.

Les difficultés structurelles et conjoncturelles signalées quotidiennement partout en France obligent en effet à prendre des mesures de façon urgente. La situation n'est plus tenable dans nombre d'établissements. En raison des personnels en sous-effectif chronique, de l'épuisement de nombreux salariés, de la multiplication des arrêts maladie nombreux et de l'absentéisme, les aides-soignants ne parviennent plus à faire correctement leur travail.

L'insuffisance criante des moyens accordés aux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes – EHPAD – a de graves conséquences pour celles-ci. Leur accompagnement se détériore, et elles courent même le risque d'être victimes de maltraitance.

La difficulté à recruter du personnel qualifié et le recours toujours croissant à l'intérim témoignent du malaise du secteur en matière de ressources humaines. La consultation que j'ai conduite dans ma circonscription du Rhône a montré que les personnels des EHPAD, dont les niveaux de rémunérations sont très bas, sont épuisés moralement et physiquement.

Aussi souhaiterais-je connaître les mesures que le Gouvernement entend prendre pour revaloriser ces métiers et les rendre attractifs en faisant de la qualité de vie au travail dans ce secteur un objectif, afin que les résidents des EHPAD aient accès à une offre de qualité.

Par ailleurs, nous devons rendre plus accessible le coût des EHPAD pour les résidents et leurs familles. Comment sera financé l'effort en faveur de ces établissements, qui ne peut plus attendre ?

Le vieillissement est une chance, mais il est aussi un défi. C'est pourquoi je souhaite vous entendre sur ce sujet qui, à tous, nous importe.

1 commentaire :

Le 28/06/2019 à 12:18, CHABIN MONIQUE a dit :

Avatar par défaut

il serait peut-être préférable que les personnes vieillissantes ne soient pas systématiquement poussees vers des établissements. alors qu'elles pourraient se suffire à elles-mêmes si elles avaient des transports en commun à leur disposition et quelques services de livraison à leur disposition et

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion