Intervention de François Ruffin

Séance en hémicycle du mardi 11 juin 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Référendum d'initiative partagée

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois Ruffin :

Françaises, Français, ce n'est pour l'instant qu'un murmure : « Référendum. » Un référendum sur Aéroports de Paris. Un référendum pour ne pas brader ce trésor à Vinci. Un référendum, surtout, sur l'avenir, l'avenir que nous refusons, l'avenir que nous désirons. Voici l'arme qui les effraie : ils ont peur, peur de votre portable, peur de votre tablette, peur de votre ordinateur, peur de vos signatures.

D'emblée, d'ailleurs, le Premier ministre s'est étranglé : « C'est une situation dangereuse ! Cela pose un vrai et grave problème démocratique ! » Il a bien raison : c'est la démocratie qui est en jeu. Pour lui, pour eux, la démocratie, elle est bien quand elle somnole dans cette Assemblée.

1 commentaire :

Le 13/06/2019 à 18:37, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Moins il y a de démocratie, plus on est en démocratie, pour le pouvoir bien sûr.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion