Intervention de Jacques Cattin

Séance en hémicycle du mardi 25 juin 2019 à 15h00
Collectivité européenne d'alsace — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJacques Cattin :

Le conseil régional Grand Est considère qu'il n'est pas en lui-même une destination touristique mais une instance administrative, contrairement aux ex-régions qui le composent, l'Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine. Cette dernière a même demandé, dans le cadre de l'élaboration du schéma régional du tourisme, à avoir deux destinations : la Moselle et les Vosges. La mission de la région a vocation, à travers son comité régional, à faire la promotion de ces territoires en France et surtout à l'étranger.

Cependant, le département avec lequel j'ai eu l'habitude de travailler depuis plusieurs années dans le cadre de l'agence Alsace Destination Tourisme, a comme mission de vulgariser et d'animer son territoire, et il fait donc la promotion de la marque « Alsace », ce que les Allemands appellent du marketing territorial. J'espère que je suis parvenu à irriguer les neurones de tous ceux qui vont voter et qu'ils en tiendront compte pour soutenir des amendements qui sont de bon sens.

1 commentaire :

Le 29/06/2019 à 11:27, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Le conseil régional Grand Est considère qu'il n'est pas en lui-même une destination touristique mais une instance administrative,"

Ils veulent faire des instances administratives une nouvelle identité culturelle, destinée à gommer les identités régionales anciennes.

Sinon, pourquoi autant de mauvaise foi pour nier le caractère breton de la Loire Atlantique, notamment dans les journaux régionaux, aux ordres du pouvoir ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion