Intervention de François de Rugy

Séance en hémicycle du mercredi 26 juin 2019 à 21h30
Énergie et climat — Article 1er

François de Rugy, ministre d'état, ministre de la transition écologique et solidaire :

Madame de La Raudière, nous n'avons pas besoin d'attendre une définition européenne. La loi française ne fait que reprendre la notion de neutralité carbone contenue dans l'accord de Paris de 2015. Au niveau européen, nous essayons de convaincre tous nos partenaires – et nous en avons déjà convaincu un certain nombre – de souscrire à la même ambition. Ce n'est absolument pas une question de définition !

Je vous ai entendue dire que d'ici à 2050, nous aurions le temps de définir la neutralité carbone. Pas du tout ! Nous voulons déterminer une trajectoire, il ne faut donc pas attendre 2040 ou 2045 pour décrire le but que nous souhaitons atteindre. Justement, nous ne voulons pas rester dans la proclamation, mais bien dérouler des programmes d'action.

1 commentaire :

Le 03/07/2019 à 14:28, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

C'est en effet maintenant qu'il faut agir.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion