Intervention de Julien Aubert

Séance en hémicycle du jeudi 27 juin 2019 à 21h30
Énergie et climat — Après l'article 3

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJulien Aubert :

Lorsque vous cherchez « publicité numérique » à partir de Google, vous constatez que tout ce qui est sur les réseaux sociaux est considéré comme de la publicité numérique. Faites attention, je crois que la portée des amendements est bien plus importante que ce que vous pensez !

Par ailleurs, j'ai un problème avec le discours consistant à dire à des gens : vous allez perdre votre emploi, on va fermer votre entreprise, mais rassurez-vous, on va créer des emplois dans d'autres secteurs ! Keynes le rappelait : à long terme nous sommes tous morts. La loi aurait des effets dès demain sur les entreprises du secteur de la publicité numérique : leur activité devenant interdite, vous les tuez.

Certes, il y a aura des emplois ailleurs. C'est très schumpétérien ! C'est une analyse magnifique, facile à défendre lorsque l'on n'est pas concerné. On peut alors trouver séduisante l'idée que les créations d'emplois compensent les destructions. Alors oui, le solde serait peut-être positif, nous ne le nions pas ! Mais il y a peut-être aussi, parmi les gens qui nous regardent ce soir, des salariés qui font vivre leur famille avec l'activité que vous voulez interdire. Eux comprendront qui défend le pouvoir d'achat des salariés et l'emploi dans ce pays !

1 commentaire :

Le 10/07/2019 à 14:31, Philos a dit :

Avatar par défaut

Il va de soi, qu'avec de tels arguments, on n'aurait jamais supprimé l'esclavage... et nous continuons de foncer vers la catastrophe climatique.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion