Intervention de Dino Cinieri

Séance en hémicycle du mardi 2 juillet 2019 à 21h35
Restauration de notre-dame de paris — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDino Cinieri :

Ces amendements ont été déposés à l'initiative de mon collègue Thiériot.

Le projet de loi ne fixe pas les canons selon lesquels la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris sera entreprise. Or le « geste architectural contemporain » envisagé par le Président de la République, ainsi que l'annonce du Premier ministre sur le lancement d'un concours international d'architecture pour « doter Notre-Dame d'une nouvelle flèche adaptée aux techniques et enjeux de notre époque », laissent craindre l'adoption de projets contemporains qui dénatureraient Notre-Dame.

Aussi est-il nécessaire, afin de satisfaire le souhait de 54 % des Français de voir une « restauration à l'identique de la cathédrale », d'inscrire dans la présente loi le principe d'une restauration de la cathédrale respectant les canons de l'architecture gothique et néogothique.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion