Intervention de Michel Larive

Séance en hémicycle du mardi 2 juillet 2019 à 21h35
Restauration de notre-dame de paris — Article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive :

Au moment où les Français rejettent très nettement le népotisme et font valoir la nécessité de la mise en place d'un État plus exemplaire, ce projet de loi prévoit de contourner les règles de la fonction publique pour les besoins d'une personne en particulier. En prévoyant que les dirigeants de l'établissement ne sont pas soumis aux règles de limite d'âge applicables à la fonction publique, il vise à s'assurer que le général Jean-Louis Georgelin pourra prendre sa tête et recevoir un traitement à cet effet.

Sans préjuger de la qualité de la personnalité dudit général, cela renforce notre idée que ce projet de loi est un texte qui multiplie les exceptions à la loi et à l'éthique, ce qui nous semble contraire à l'intérêt général. Parce qu'une loi ne peut avoir pour effet d'assurer les intérêts particuliers d'une seule personne, nous nous opposons à ce que cet établissement public puisse être dirigé par des personnes qui ont atteint la limite d'âge en vigueur dans la fonction publique d'État.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion