Intervention de Alexis Corbière

Séance en hémicycle du mercredi 3 juillet 2019 à 21h30
Haine sur internet — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlexis Corbière :

Nous discutons d'un sujet très sensible. Mais, au-delà de la passion qu'y met chacun, et j'en dirai deux mots, la question de ce soir est de permettre à des opérateurs privés de supprimer des contenus des réseaux. Il n'est pas du tout question de préciser le nouveau visage de l'antisémitisme, cher collègue Pupponi. Il est vrai que, parfois, l'antisémitisme se dissimule derrière l'antisionisme. Il est vrai que, parfois, l'antisémitisme se dissimule derrière une critique d'Israël et de sa diplomatie. Il n'en est pas moins vrai qu'on peut, au cours d'un débat sérieux, entre intellectuels, critiquer le sionisme, et il existe de nombreuses personnes, quelles que soient, d'ailleurs, leurs convictions spirituelles – et certaines sont de confession juive – qui ne sont pas sionistes. Et beaucoup ne sont pas antisémites mais ne se reconnaissent pas dans la politique d'Israël.

1 commentaire :

Le 02/12/2019 à 20:55, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" Il n'en est pas moins vrai qu'on peut, au cours d'un débat sérieux, entre intellectuels, critiquer le sionisme "

En revanche, si on est un gars ou une fille du peuple, pas touche à Israël !! Et après on va faire des longueurs sur la non discrimination sociale, que tout le monde est égal, alors que dans les faits on voit bien que seuls les intellectuels ont le droit à la parole publique et à la critique de la politique internationale.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion