⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Philippe Vigier

Séance en hémicycle du jeudi 11 juillet 2019 à 9h30
Débat d'orientation des finances publiques pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Vigier :

C'est la moindre des choses. Comme vous êtes attaché à la sincérité budgétaire – nous vous en donnons acte – , j'imagine que vous aurez à coeur d'organiser ce débat.

Ainsi, l'indexation des pensions pour plus de la moitié des retraités augmente les dépenses de 1,5 milliard, alors que, dans le même temps, les recettes diminueraient de 5 milliards, en raison de la baisse annoncée de l'impôt sur le revenu. Je le dis clairement : les députés du groupe Libertés et territoires saluent ces mesures qui donnent du pouvoir d'achat aux Français. Mais encore faut-il les financer ! Or le Gouvernement reste flou sur le sujet. C'est d'ailleurs pourquoi la Cour des comptes a émis un avis mitigé sur ces mesures, qui pourraient dégrader la prévision de déficit public pour 2020 d'un montant compris entre 0,1 et 0,3 point de PIB, selon leur degré de compensation.

Vous allez nous demander nos propositions, puisque Charles de Courson, chaque année, en présente – il n'est pas là aujourd'hui.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion