⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Éric Diard

Séance en hémicycle du mardi 16 juillet 2019 à 21h30
Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024 — Article 3

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Diard :

Madame la ministre, trouveriez-vous normal qu'aux Jeux olympiques de 2024 à Paris, les équipes féminines de l'Iran ou de l'Arabie saoudite portent le voile en pratiquant leur sport ? Non seulement elles contreviendraient au principe de laïcité, mais elles enfreindraient aussi l'article 50 de la Charte olympique qui interdit le port du voile.

C'est la raison pour laquelle je souhaitais que l'Agence nationale du sport puisse se poser en arbitre et interdire le port du voile dans les enceintes sportives pendant les Jeux olympiques.

1 commentaire :

Le 23/10/2019 à 13:50, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

C'est hautement discriminatoire, et en plus ça donnerait des arguments à l'Iran pour interdire les têtes nues dans leur pays. Les Iraniens pourraient dire : "regardez comment ils traitent les femmes voilées en Occident, nous, nous pouvons de ce fait faire la même chose chez nous en interdisant les cheveux volants. Ils donnent l'exemple de la discrimination en excluant les femmes voilées, nous aussi nous pouvons désormais nous montrer aussi intolérants qu'eux-mêmes le sont, et excluons les femmes non voilées."

Dans le cas contraire l'Iran sera seule pour maintenir sa politique anti-tête nue, et son isolement la désignera comme seule coupable dans cette aventure insensée, qui a pris la liberté de la femme en otage.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion