Intervention de Didier Guillaume

Séance en hémicycle du mardi 23 juillet 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Sécheresse

Didier Guillaume, ministre de l'agriculture et de l'alimentation :

Le Gouvernement soutient les propositions que vous avez formulées ; c'est ce que nous essayons de faire.

Vous avez raison : nous ne devons laisser aucun agriculteur au bord du chemin ou, plutôt, au bord d'un champ, au moment où les difficultés s'accumulent. Comme vous l'avez dit, les difficultés climatiques sont appelées à se reproduire régulièrement.

Nous travaillons à plusieurs niveaux, d'abord à la réponse conjoncturelle. Nous avons déclaré trente-trois départements en situation d'urgence. Nous allons y autoriser les agriculteurs à faucher les jachères – ce que l'Union européenne n'accepte pas en théorie – , afin qu'ils puissent engranger de la nourriture pour leurs animaux.

Toutefois, cela ne suffit pas : dans la mesure où soixante-quatorze départements sont en vigilance orange, il faut que la Commission européenne lâche du lest pour qu'il soit possible de faucher les jachères dans un nombre bien supérieur de départements ; c'est tout le travail que je mène en ce moment.

1 commentaire :

Le 26/07/2019 à 11:36, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Comme vous l'avez dit, les difficultés climatiques sont appelées à se reproduire régulièrement."

Là on est quand même partis pour la fin du monde vers la fin du siècle...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion