Intervention de Général Bruno Maigret

Réunion du mercredi 12 juin 2019 à 10h00
Commission de la défense nationale et des forces armées

Général Bruno Maigret, commandant des forces aériennes stratégiques :

Dernier point : la préparation du futur. Le président de la République a défini une feuille de route. Je ne reviens pas sur la livraison des MRTT et le remplacement des C135, dont j'ai déjà indiqué l'urgence. La cible est de 15 appareils – le plus tôt sera le mieux. En ce qui concerne le deuxième étage du dispositif, celui du porteur, le Rafale bénéficie actuellement de la rénovation F3R. Cette version permettra l'emport et le tir du missile Meteor, véritable game changer du combat aérien grâce à sa portée de tir extraordinaire. Le F3R comporte également la possibilité du combat collaboratif. Ce dispositif permet à un appareil de guider un missile tiré par un autre Rafale. Cela compliquera fortement la tâche de l'adversaire. Après cette évolution, ce sera le tour du missile. En 2023, l'ASMPA subira une rénovation à mi-vie, qui lui permettra de tenir jusqu'à l'arrivée de son successeur, et qui intégrera de nouvelles fonctionnalités qui amélioreront encore sa capacité de pénétration. Plus tard, en 2035, ce missile sera remplacé par l'ASN4G. Véritable rupture technologique, ce vecteur sera à même de pénétrer les défenses adverses les plus évoluées, grâce à une combinaison de vitesse et d'agilité inédite. Son arrivée nécessitera l'adaptation du porteur. Ce dernier restera à ce stade un appareil de type Rafale, en attendant l'arrivée, en 2 040 du SCAF, qui sera d'emblée en mesure d'accueillir l'ASN4G.

En ce qui concerne celle que l'on appelle souvent la quatrième flotte des FAS, les transmissions, les moyens actuels ont également vocation à être modernisés puis remplacés par des systèmes plus modernes et plus résilients. Ces évolutions, dont la plupart sont secrètes, donneront à l'ensemble du dispositif une plus grande flexibilité.

En bref, la dissuasion est un train qui ne s'arrête jamais. En permanence, le métier est sur l'ouvrage.

Voilà ce que j'avais à vous dire. Je crois viscéralement à la dissuasion car je connais la crédibilité de nos forces. Je vous invite à venir voir nos forces aériennes, vous serez toujours les bienvenus. Le président Bridey va venir voler sur un AWACS, certains d'entre vous ont déjà assisté à un vol Poker.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion