Intervention de Jean-Marie Sermier

Séance en hémicycle du jeudi 12 septembre 2019 à 9h00
Mobilités — Article 26

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Marie Sermier :

Nous défendons ici une certaine souplesse. De fait, si les plans de mobilité sont importants – et le groupe Les Républicains a voté en faveur des articles correspondants – , ces plans sont surtout adaptés aux grandes entreprises.

En effet, dans les PME, le personnel se connaît et connaît le chef d'entreprise ; il a la capacité d'organiser, indépendamment d'un plan de mobilité, un système de covoiturage sans qu'il soit nécessaire d'instaurer une politique en la matière. Il s'agit donc de respecter le bon sens des dirigeants et du personnel de ces entreprises de 50 à 100 salariés, qui restent de petites sociétés. Puisque le Gouvernement ne souhaitant pas compliquer la vie des PME, nous l'invitons à conserver le seuil de 100 personnes.

1 commentaire :

Le 20/10/2019 à 13:04, eric panouillot a dit :

Avatar par défaut

Bonjour,

Pour être mobile, il faut un véhicule avec du carburant.Faites en sorte que la vrai valeur kilométrique cad amortissement du véhicule,carburant,réparations,le tout sous justificatifs soient réels et pas de façon déguisé en indemnités kilométriques.

Cordialement

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion