Intervention de Jean-Luc Fugit

Séance en hémicycle du jeudi 12 septembre 2019 à 9h00
Mobilités — Article 26

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Fugit, rapporteur de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire :

Monsieur Prud'homme, vous nous reprochez une « réponse d'épicier » mais votre amendement no 478 ne fait pas référence à un quelconque plafond : il évoque uniquement la possibilité d'un cumul. Cette demande est satisfaite et ma réponse s'en tenait rigoureusement à votre amendement.

Quant à la tenue d'une liste d'employés destinée à faciliter le covoiturage sur la base du volontariat, que propose l'amendement de M. Bouillon, c'est un point qui relève des négociations annuelles sur la mobilité menées au sein des entreprises, dont nous venons de parler assez longuement, et certainement pas du niveau législatif. Ces mesures trouveront naturellement leur place à la faveur des discussions relatives à la QVT. Si un certain nombre d'employés sont intéressés par le covoiturage, l'établissement par l'employeur de listes permettant de les mettre en relation est une question de bon sens. Cela me semble évident, et j'espère que ce sera le cas.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion