Intervention de Paul-André Colombani

Séance en hémicycle du jeudi 12 septembre 2019 à 9h00
Mobilités — Article 27

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPaul-André Colombani :

Nous ne sommes pas d'accord. Tous les ports ne sont pas prêts à mettre en oeuvre cette transition. Nous proposons de mettre entre les mains du préfet un outil de régulation, non d'adopter une mesure d'interdiction. Aujourd'hui, aucun port n'a la possibilité de connecter au réseau électrique l'ensemble des bateaux de croisière. Si nous appliquons vos mesures, nous n'en tirerons de bénéfices que dans trois, quatre ou cinq ans.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion